Enchantée de te connaitre, Beauté.
Dans mes yeux, l’endroit pour l’admiration.
L’apothéose dans mon âme, la douceur et le plaisir, ce soir.
C’est l’extase du bonheur.

Si mes mots n’arrivent pas à s’exprimer
c’est peut-être pour l’echec de toutes mes défenses
qui défaitent en fait dans le tête
touts mes expressions.

C’est l’extase des sens en fête.

Alors qu’ils nous élèvent bientôt
la grandeur de nos esprits,
j’essayerais encore une fois quand même
A les retrouver, les mots.

Comme la reine cherche son trésor dans sa demeure, ce soir.
Comme l’amante qui cherche son amant dans leur alcôve.

Notre alcôve et toi le sceptre violet
qui viole nôtre intimité
que je cherchais,
Et je t’ai trouvé, Viola
.
Et toi la beauté, le charme.

La musique et l’opium qui nous entourent,
qui nous tient suspendue hors du monde.
Moi, je chante, bourrée , inspirée.

A Viola.
Di violaceo aspetto,
di violacei abiti vestita,
di violaceo suono armonioso.

(Lecce, aprile 2008)

Share This:

À Viola
Tag:         

Lascia un commento

Questo sito usa Akismet per ridurre lo spam. Scopri come i tuoi dati vengono elaborati.

Translate »